vendredi 17 mai 2013

La Maison du Pirate


Je monte la main au ciel pour mieux voir le coucher du ciel, même si  je suis ébloui par le soleil et que seules mes grimaces font illusion.

Le spectacle est pourtant magnifique et je me dis que j’ai de la chance d’être l’unique propriétaire de ce tableau vivant, et les pas dans le sable prouvent que j’ai raison.

Les palmiers semblent appeler des cohortes de touristes mais seules les mouettes rasantes font office de visiteuses.

Je m’ennuie un peu depuis un moment mais j’ouvre mon portable et me connecte pour héler en virtuel une belle moussaillonne.

Des colonnes de donzelles captent mon SOS et je prépare déjà dîner et baldaquin pour partager galipettes et festin.

Je me souviens de Katia chevauchant son bicycle et me montrant le chemin du bonheur. Qui sait si c’est elle qui viendra, destin…

Je me suis endormi et fait des rêves de fou. Mon tricorne est ébouriffé et je cherche Katia des yeux, prêt à la manger en entier, pour la seconde fois. Et pas que…

Je me lève d’un bond…J’aperçois Bosco qui mange du raisin et me regarde d’un drôle d’air. Je regarde en l’air faisant mine de rien.

- Faut pas vous en promettre, patron, côté parts de tarte aux fraises, vous avez de l’avance !

Je rougis, mais j’aperçois Katia derrière lui, riant comme si elle avait fait une blague.

- Arrête Bosco, il va croire que…Toujours le sabre du Capitaine, Jack. J’ai bien cru que tu m’avais oubliée…
- Jamais ! La regardant droit dans les yeux…
- Tu es toujours mon « île au trésor », tu sais !


Je la regardais encore et encore et des flots de souvenirs me remontaient jusque dans le cœur, soulevant mon tricorne de quelques sanglots perdus. Nos corps se mélangèrent une fois encore et cette maison du bonheur se referma sur nous comme un livre sans fin, seulement sous les rires des mouettes allant et venant sous le soleil couchant.


FIN

*
Petit clin d’œil à ce premier récit de Rackham Le Rouge : L’île au Trésor.

17 commentaires:

  1. Alors, elle est venue? Mais après tout qu'importe, il n'y a pas de fin disent les poètes, tout est éternel recommencement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les retours de flamme sont comme les tours de manivelle, question de démarrage...

      Eternels recommencements, après le commencement bien sûr ^^

      Besos ma belle Orfée ♥

      Supprimer
  2. Il est temps de reprendre le large, capitaine, tu as trop fait de rêves sur ton île ensorcelée! Je crois bien que ta dernière prise de Moussaillonne y est pour quelque chose, avec sa recette magique d'herbes aux amandes douces! Enfin c'est ce que j'imagine, déjà que j'y avais goûtée moi-même!
    Allez soukez ferme...

    RépondreSupprimer
  3. C'est le deuxième commentaire que je t'envoie capitaine, le premier s'est volatilisé sans rien comprendre!
    Je te disais, donc, que dans ton île ensorcelée, où tu t'es enraciné, il est temps de reprendre le large, Capitaine! Depuis ta dernière prise d'une Moussaillonne,tu as complètement changé, mais je crois me rappeler qu'elle t'a fait ingurgité un breuvage assez suspect, enfin d'après mon imagination!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un fantôme sur mon blog qui ferait disparaître les comms ?

      C'est vrai, une petite ballade en goélette et quelques abordages me feraient du bien...Besos Bizak ♥

      Supprimer
  4. Il est certain qu'un pirate dans une maison, sans moussaillonne, ne peut que s'y ennuyer... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarque, ça a pas duré longtemps, Rosée :)

      Supprimer
  5. Retrouver un amour, renouer nos corps, faire rebattre nos cœurs et crier nos jouissances, quel bonheur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai presque oublié, faudra que tu me montres Aurélie... ♥

      Supprimer
  6. Nostalgique et sentimental le pirate!...Je t'ai connu plus prompt à la beuverie et à la bagarre! Du nerf que diable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas nostalgique mais de la mémoire...Ah les femmes, toujours dans le mouvement contraire du vent, mais un pirate sait rebondir :) Besos Yaëlle, c'est noté ♥

      Supprimer
  7. On ne peut pas manger que de la tarte aux fraises! Il faut varier son menu. Cinq fruits et légumes par jour, c'est trop gourmand?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais ce n'est le plus goûteux Sadaya :)
      On est dans un monde imaginaire, soyons fous...♥

      Alors ce tour de France en Twingo ? ;)

      Supprimer
    2. Mais non voyons, jamais en twingo! Manquerait plus que les pannes s'enchaînent!
      J'adore voyager, et j'en ai jamais assez!

      Supprimer
    3. Alors, puisque tu sais vers où est garée ma goélette, je mets le jus d'ananas au frais (avec le rhum blanc c'est meilleur ! ) :)))

      Supprimer