vendredi 24 août 2012

Loup et Chatte


Les deux amants se prélassaient tendrement après leurs ébats et des effluves de senteurs de désirs embaumaient la grand’pièce.

Sa peau cuivrée respirait encore les efforts et la transpiration, et à côté sur le drap, elle n’en perdait pas une, le naseau en alerte qui respirait la bonne odeur de l’amour animal.

Il aimait quand c’était après car il éprouvait contentement et puissance, tous ses pores et ses poils semblant capter l’univers…Elle posa son bras contre son torse et embrassa en dessous de son téton puis le lécha un peu pour goûter encore sa virilité.

Elle se leva brusquement, soulevant le drap d’un coup sec puis il la suivit. Son museau renifla l’espace pendant que ses oreilles cherchaient la direction du bruit.

Elle grogna un peu puis les deux s’approchèrent du bord de la pyramide et nus comme des dieux, ils regardèrent le ciel longuement. « Il n’y a personne. Quelques oiseaux qui ont traversé le champ magnétique par mégarde. »

« Tu as raison. Retournons nous coucher, j’ai encore envie… »


J.R.

Dessin : Enki Bilal.

4 commentaires:

  1. Belle illustration écrite de ce dessin de Bilal, ça te va bien d' inverser les rôles! J' ai vu un film de lui très esthétique avec Linda Hardy, on aurait pu y ajouter ta scène, Anubis, flirter avec la mort, quel fantasme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout bien dit, Orfée :) Et j'aime aussi les univers de Bilal et ses films (Bunker Palace Hotel, Tykhoo Moon, Immortel...)Besos flirteuse de la nuit ♥

      Supprimer
  2. J'aime aussi les odeurs de l'amour et voici l'envie qui revient d'y retourner...
    Besos Pirate

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s'est bien compris alors...Bonne aprèm, Aurélie ♥

      Supprimer