mercredi 10 juillet 2013

Racame et Orfénique jouent au Docteur


L’été s’épaississant en brumes de chaleur, le ballotis du hamac nous berce dans les souvenirs et les méandres de nos âmes d’enfants. Justement, je voyage en pensée vers mes jeunes années où je n’étais point Capitaine et encore moins pirate. La douceur du climat vient frapper mon visage qui retrouve ses tâches de rousseur et son sourire mutin.

Je me souviens…

Orfénique est là, tirant sur une paille vers une abondance de limonade bien fraîche, puis s’attaque à une grosse glace deux parfums-fraise et pistache- qu’elle pourlèche en des postures et grimaces dont je tairais les noms, préfigurant ses qualités connues de tous, mixant avec espièglerie philosophies du Kâma-Sûtra et de  l’hédonisme.

- Racame, j’ai mal au ventre, j’ai du manger trop de glace…suis malaaade !

Sept ans, c’est l’âge où le mot « Ventre » fait encore de l’effet…

- Attend, je vais t’ausculter avec le stéthoscope, on va bien voir !

Orfénique souriait, stéthoscope devait correspondre à ses mots secrets à elle. Relevant sa jupe, je mettais le métal froid sur son nombril, en tirant la langue pour mieux me concentrer.

- Et regarde pas mon zizi, sinon je crie !
- Lààà…Vas-y tousse.
- Teheu-teu. Tu crois que c’est grave, Racame ?
- J’ai bien l’impression. Il faudrait manger deux sauterelles, sinon je crains le pire. A moins que…
- A moins que ?
- Un bisou sur la bouche pourrait faire aussi…sans fermer les yeux !
- Sans fermer les yeux…Beurk !!

Mais les amis continuent leurs jeux, et Racame fait toujours tout pour sauver son amie Orfénique. Sortant son stéthoscope magique ou son sabre selon les dangers encourus. Les microbes se marrent de voir les tourtereaux s’inventer des maladies pour mieux passer des moments ensemble qu’ils n’oublieront jamais…

Jack Rackham

12 commentaires:

  1. j'en connais une qui va être contente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plaisir est partagé !

      Merci de la visite, Le Gall ;)

      Supprimer
  2. Ah, je me disais aussi qu'entre vous deux c'était un amour spécial! Des mots compliqués et une protection mutuelle, voilà le secret!

    RépondreSupprimer
  3. Très spécial, oui !! ;)

    Quand à se surveiller les arrières, maintenant que tu le dis... :)

    Besos Sadaya! ♥

    RépondreSupprimer
  4. C'est mignon tout plein <3. Mon père me l'a toujours dit rien ne vaut le sirop de corp d'homme pour lutter contre les microbes ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi au moins tu n'y va pas par quatre chemins ;)
      (C'est pour ça que tu n'est jamais malade, je comprends tout ♥)

      Supprimer
  5. Je n'ai que 6 ans et demie, mais tant pis je brave l'interdit et je lis.Les souvenirs sont coquins, mais terriblement bien écrits.
    Ah ! les aventures enfantines.....
    Bisos Ti'Jack

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu vois bien de quoi je parles :)
      Besos ♥

      Supprimer
  6. " ses qualités connues de tous", tu me vantes! J' ai comme un petit symptôme là, mais ce n' est pas une migraine :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bin, j'te fais la promo quoi !!


      Je prépare un autre texte sur ton travail, mais chuuttt ^^ Besos vous ♥

      Supprimer