mardi 11 avril 2017

EcriRatures

Ca fait longtemps que je ne suis pas venu par ici, quelques mois tout au plus mais l’impression d’une éternité. Les mots ne m’ont pas manqué, car j’écris ailleurs sous d’autres cieux d’autres histoires, ne passant par là que pour saluer mes mouettes et moussaillonnes, celles dont j’étais épris car il est grand le cœur d’un capitaine. Comme un grand artichaut parfois.

Le souffle est là, le tricorne est embusqué, prenant le vent de face et je laisse couler les mots aiguisés par d’autres aventures. D’autres univers passionnants.

Je barre et je rature, je n’ai plus l’habitude de ce pont  glissant au bois de savonnette. Je lève le nez en l’air pour donner corps aux sourires et aux âmes. Quelques coups de rames m’ont fait trembler les doigts mais je réajuste mon fauteuil géo-variable, je tiens le bon bout de mon inspiration.

Je mets aussi quelques javanaises pour le plaisir, d’autres vents que j’ai eu de vous.

Je rature encore, c’étaient juste quelques mots pour dire bonjour…


Besos ♥


Jack le pirate

Oui, c'était le jour anniversaire du blog...

4 commentaires:

  1. Un passage par ici moi aussi ,grosses bises!

    RépondreSupprimer
  2. Une de tes moussaillonnes sera toujours fidèle au poste , juchée sur le mât à la conquête de nouvelles terres mais qui? Bisettes mon pirate!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hmm ton passage est une providence, la main sur mon front à ta recherche... mais tu es là, juchée sur mon panache me délivrant à l'infini! ♥ Besos galinette ^^

      Supprimer