jeudi 8 octobre 2015

Célestine et le Voyant aveugle



J’avais un rendez-vous ! Perdu quelque part entre sept mers et des milliers de terres à la poursuite d’un havre imaginaire, j’avais quand même trouvé le moyen de prendre dans mes filets une moussaillonne. Et si disposer d’un portable d’une autre époque peut aider, il faut aussi prier pour garder la connexion établie et croire en sa bonne étoile… 

Justement, il faisait nuit et le rendez-vous était entre bougie et chaussette même si chien et loup me convenait aussi. On dira que tous les hommes étaient endormis, mais je savais bien que les quarts s’effectuaient plusieurs fois par nuit...

La petite arriva tapante à l’heure, entre bougie et chaussette juste, et accosta sans bruit le Poséidon. 
Vêtue d’une belle robe blanche et de frou-frou à moitié cachés par une capeline noire, Célestine monta à bord telle une hirondelle, touchant à peine le sol et faisant un petit bond à l'atterrissage. Rejetant sa capuche en arrière, elle me sourit alors et je lui rends sa sympathie en lui tendant mon bras.

« C’est par là !» dis-je.

On avait convenu de partager ensemble quelques caches secrètes, nombreuses sur ce navire, et j’avais choisi bien sûr, la plus secrète, la plus mystérieuse, la plus inattendue des pièces en trompe l’œil, un soupirail secret près des cuisines donnant accès aux forces puissantes de la magie et de la piraterie réunies.

Glissant vers ce lieu connu de moi-seul, son architecte et son ouvrier ayant péri malencontreusement juste avant les dernières finitions du navire, Célestine était ébahie de cet endroit sombre et mystérieux où j’avais placé quelques bougies et encens pour plus encore d’ambiance. Je me collais contre elle en commençant une incantation magique d’un Maître Shaolin de ma jeunesse. Drôlement inspiré d’une série télé, je l’admets.

- Tu n’es pas qu’un pirate, Jack. Tu as reçu aussi les enseignements d’un vrai Maître, comme dans la série TV Kung-Fu !
 - Tu connais ? Fronçant les sourcils.
- Bien sûr, le streaming ce n’est pas réservé aux réseaux pirates, Captain ! Avec un joli sourire, et une belle tape dans mon dos en bon camarade. Je toussais.

Je me reprenais et passais à la seconde étape de mon plan, pour épater ma visiteuse. J’actionnais à distance un hologramme qui représentait un personnage fascinant que nous venions d'évoquer.

- Maître Pô ! Acquiesça Célestine spontanément, comme retrouvant un vieil ami.

Ça me faisait drôle de voir la figure de mon vieux Maître, son sourire sarcastique, ses yeux à la pupille dorée configurant sa cécité, et toujours sa voix douce et perçante annonçant dogmes et prédictions. La demoiselle était bouche bée et l’œil docile écoutant mille présages de bonheurs et félicités, donnant toutes les précisions sur ses mariages et ses enfants, et même la couleur des volets de sa maison. Maître Pô avait aussi beaucoup d’humour…^^ 

Pour finir, il ajouta la rencontre d’un grand homme, pas par la taille, qui la subjuguerait par sa fantaisie, son courage et même certaines connaissances dans des domaines qui l’émerveillerait plus que tout autre. Un homme près de la mer, je vois beaucoup d’eau, mais du rhum aussi…
 
Célestine sourit, me regarda tendrement puis la magie s’en alla, et Maître Pô avec. Nous étions presque dans le noir, et je crus bien qu’à un moment elle me frôla la main.

- Un chocolat chaud, lui proposais-je.
- Avec des moustaches alors, me répondit-elle…


Jack Rackham

13 commentaires:

  1. Ah! il se trame des choses dans les soupiraux du bateau fantôme dans les mers brumeuses d'Islande. Besos moustachus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les Mystères de Rackham...Si tu savais ;)

      Besos Bizak ♥

      Supprimer
  2. Suite de l'histoire chez moi, beaux pirates ! Et merci Jack pour cette splendide dédicace.
    La visite secrète fut à la hauteur...et très inspirante.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow, j'attends la suite alors...^^
      Besos chère Célestine, tu es une vraie héroïne de roman comme dans le club des Cinq! ♥

      Supprimer
  3. Petit scarabée a bien grandi ! Amusez vous bien les enfants!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux bien jouer à cache-cache pirate avec nous, dis ? ♥

      Supprimer
    2. Si parfois Jack, elle refuse de rejoindre le club, tu lui mets une camisole de force, mais bien sûr après son fervent accord !

      Supprimer
    3. Euh...Bizak voulait juste dire en subliminal qu'il était attaché à toi !

      Supprimer
  4. Caine et Maître PO m'ont donné l'envie de fréquenter les dojos et tatamis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu arrives à prendre la pierre, maintenant ? ♥

      Supprimer
  5. Ah, j'attendais que Jack pose son téléphone portable pour sortir son sabre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait, la prochaine fois...Je suis toujours là où on ne l'attend pas ^^

      Besos ♥

      Supprimer