lundi 28 juin 2010

Le Dernier virage avant la ligne droite

Les deux sauvages me regardaient  avidement depuis un moment. Peut-être choisissaient-ils l’un de mes morceaux ou discutaient-ils d’une sauce en agrément. Leurs regards sans vie banalisaient  ma mort prochaine en repas quotidien, sans autre sens que celui d’un casse-croûte ou coupe-faim dans leur matinée de chasseurs communs.  J’aurais aimé mourir sous la dent d’un tueur en série célèbre ou en pitance offerte à un Dieu  inconnu.  Nul ne choisit son heure ni son mode de cuisson.

Depuis un moment, je mitonnais à feu doux en attendant le moment du festin dont j’étais le plat principal. J’avais rendu les armes bravement  après des heures de course et au détour d’un virage mal stabilisé, une de mes sandales avait lâché, entraînant ma chute subite et ma capture. Un coup de gourdin sec m’avait évité l’ennui d’un voyage monotone, attaché à une branche, à travers la forêt vierge jusqu’à leur camp.

Attendant la fin de l’apéro, j’observais ça et là les indigènes en pagne et je frémissais d’avance les voyant découper quelques morceaux de chair fraîche rosée, d’une autre chasse à l’homme sans doute ou d’un gibier malchanceux.

Se regroupant tous devant la marmite bouillonnante, l’un d’eux s’approcha  pour me faire la conversation. Son aspect énorme n’ajoutait qu’à la difformité de son masque…
-          Alors Captain Jack, on ne reconnait plus ses amis ? Me dit-il.

Je restais coi devant l’appellation familière et d’un coup sec, cet Hercule peinturluré me sortit de mon cercueil en guise de pot-au-feu.  Son masque à la main, je reconnus le faciès de mon cuistot préféré et un à un tous les indigènes firent de même…Je ne pus lâcher qu’un « Bosco » sous les rires appuyés  de cette assemblée de fieffés plaisantins :

En plus de Tim, Mildred et tout l’équipage du Poséidon, Il  y avait Katia la compagne de toujours, Sara et Lilly mes amours imaginaires, Madeleine l’amour de jeunesse, Eloïse mon épicière, Dana la sauvageonne, Ania mon attachée de presse, Marie l’épouse et bien sûr Zahiya, la princesse instigatrice de ce guet-apens festif. Plus loin, j’apercevais les sorcières Clochette et Maia aux rires mutins,  Patricia aux atours provocateurs et bien sûr Rita, revenue des enfers pour être là  en mon honneur…

Les jambes tremblotantes, je cherchais un sofa pour m’y étendre sous l’œil réconfortant du Docteur Santiago et du Capitaine Willouby toujours borgne. Pourtant, je n’étais pas au bout de mes surprises et je vis en enfilade mon ami le Magicien, K sortant de sa boîte, Emma la prof d’anglais, Seffana la danseuse nue gothique, Fairouz la liseuse, Ava la romancière,  Cameron l‘amour perdu et Josépha l'amour rêvé…

Un gros gâteau se profila sous mes yeux perlés de larmes et en cœur soufflèrent mes bougies toutes mes amies, compagnonnes d’écriture et  de blog, Sco, Victoria, Ysa, Virginie, Solveig et Loève, Annie, Tifenn, Nanou, Bérénice, Karine des rivières et  Karine des poèmes,  Leila, Yaëlle, Louisianne, Multi-sourires, Colombine, Do, Sharazad, Céphée, Nuax,  Noèse, Marie, Christine, Mouna, Zoë, Isabelle, Gicerilla, Laurence, Julie, Sarah, et tant d’autres…

Sous des sourires entendus et des bouchées de roi, mes regards échangeaient des souvenirs avec chacun et je réalisais que, outre que ma vie était sauve de ces dangereux guerriers cannibales…

…je venais d’avoir 50 ans !


Amitiés à tous !

Jack Rackham, Capitaine du Poseïdon, le 27 juin 2010. 

25 commentaires:

  1. Il venait d'avoir 50 ans, il était beau comme un enfant, fort comme un homme !
    Reste debout Capitaine, le bateau à besoin de toi et fait attention avec le rhum !
    Je t'embrasse très fort !!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Virginie Merci !
    Je trinque à ta santé, plein de besos !!
    Jack

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Je lirai tout à l'heure, j'ai un rendez-vous dans 10 minutes !
    Juste une question, en fait, une double... C'est bien la suite du précédent ? Si oui, pourquoi changer le temps de narration ?
    Bises ! Jujue
    NB : Message précédent supprimé, phrase à double tranchant ! lol

    RépondreSupprimer
  5. Est-ce ma Juju que je connais ? ^^

    J'ai changé sans faire exprès, l'imparfait me paraissait de rigueur pour immortaliser cet Anniversaire !
    Sans doute suis-je incorrigible :)

    Besos
    Jack

    RépondreSupprimer
  6. Jujue la correctrice incorrigible, elle-même ! ^^
    L'imparfait ne choque pas, ne t'inquiète pas, c'est juste... original ! :)

    Etude dans la soirée ou demain matin ! Bisous ! ;)

    RépondreSupprimer
  7. Et ben, j'ai bien cru qu'ils allaient te manger aux ptits oignons ....lol^^
    Tes jambes vont mieux Jack?....ton ptit coeur est solide, que d'émotions !!
    Un demi siècle de passé sur ton bateau Capitaine et bien d'autres encore viendront j'en suis sure...immortel Pirate ^^

    Continue a nous faire rêver sur tes mers déchainées....ou pas :)
    Besos Capitaine ♥^^

    RépondreSupprimer
  8. @ Ok chef correctrice Jujue ! ^^

    @ Josépha : Ca va mieux, oui. Je commençais à être un peu flagada...Je crois que je vais continuer à raconter des histoires, mes amours sont comme des muses, surtout certaine...^^
    Besos Jo♥

    RépondreSupprimer
  9. Ton plus beau virage !! Prometeur de bonheurs à venir encore et encore..
    Continue encore et toujours à nous raconter tes troublantes amours... tel un joyeux troubadour.
    Enjolive encore nos vies de tes envies sussurrées (suis sur que y a trop de S et de R ! c'est pour que tu les murmures encore plus)
    Gros bisous mon très cher Paul.
    Amicalement, tendrement....

    RépondreSupprimer
  10. Bin, j'vais essayer tite rouquine ! ^^

    Merci de ton joli commentaire, ch'uis tout chose et j'entends mon sabre qui traîne sur le plancher du bateau ^^
    Tendrement woawww :)))))
    Besos à toi Maia...

    RépondreSupprimer
  11. @Maia Luna : sussurées - Juste un R en trop ;)
    Parcontre PrometTeur, bonheur (sans s), sûre (accent circonflexe, et accord au féminin)... Pardon j'arrête... !
    Quel joli message :°)

    RépondreSupprimer
  12. Jack !!! Y a la dame qui m'embête !!!

    RépondreSupprimer
  13. Ha ha ! Faut que je te présente Julie qui décrypte et découpe en rondelles mes textes, pour voir si côté syntaxe, grammaire, ponctuation ou autre vont bien ! ( C'est rare mais bon...)

    Où est mon sabre que je la découpe en rondelles ? ^^

    RépondreSupprimer
  14. MAIS EUH !
    Enchantée Maia Luna !
    Plus sérieusement, Paul ! UNE SEULE PHRASE ! Tu as une seule phrase qui a vraiment vraiment un gros problème. Je n'ai pas réussi à décrypter d'autres fautes (hors problèmes de virgules), surtout de syntaxe. Un grand bravo ! :D (Ca vaut bien de m'épargner ça !)

    RépondreSupprimer
  15. Alors je t'acquitte Julie !
    Une phrase c'est rien ( j'ai lu ton message, je vais potasser ça...) !
    Maia, c'est elle qui écrit sur le blog SORT Céleri, voir lien colonne de droite. Juste comme ça, hé hé...^^

    RépondreSupprimer
  16. Voici une histoire à suspence!! Mais je savais qu'elle se terminerait bien!!! Notre Rackham, on y tiens non mais!!!
    Je suis très fière que tu m'aies nommé dans cette histoire, merci beaucoup!!!!
    Rackham un grand Ami!!!!!!!!!!!!<3

    RépondreSupprimer
  17. Merci du soutien Annie !
    On ne me mangera pas, du moins pour l'instant...^^

    Et oui, j'ai essayé de n'oublier personne...les noms imaginaires représentant aussi des personnes amies !
    Besos ♥

    RépondreSupprimer
  18. Oula, j'ai bien fait de relire, grâce à Annie qui m'a fait penser à vérifier...Je crois que j'avais oublié quelqu'un, un de mes préférées en plus...

    Chuuut, je ne dis rien, l'ai échappé belle moi... :(((

    RépondreSupprimer
  19. Un "Julie" est apparu là O.O C'est pas moi quand même ?

    RépondreSupprimer
  20. gouteletteof78@hotmail.fr29 juin 2010 à 21:03

    Sacré Jack, il pensait vraiment qu'il allait finir rôti aux petits oignons par des indigènes et que ces acolytes allaient les laissé faire sans rien tenter pour le délivrer. Il croyait peut être que son équipage et cie serait ravi de sa disparition au cas où il ne serait plus capable de gouverner le Poseïdon avec son 1/2 siècle. Et non ce n'est pas maintenant que tu prendras ta retraite Capitaine. Aller larguez les amarres et kenavo.

    RépondreSupprimer
  21. @ Si, c'est toi Julie ( Pixie )...Heureuse ?

    @ Goutelette aussi, sous son vrai prénom ! :
    Oui, une fête anniversaire un peu réaliste et limite-gore. Bon, ça finit bien...
    Kenavo Rosée du matin !! ^^

    RépondreSupprimer
  22. Touchée, plus juste, et surtout surprise en fait...
    Merci <3
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  23. la rosée du matin30 juin 2010 à 00:24

    Merci capitaine pour cette attention et pour tous ces merveilleux voyages <3

    RépondreSupprimer
  24. en voilà un délicieux anniversaire de pirate, je me régale toujours autant de te lire...Bises Capt'aine Jack

    RépondreSupprimer
  25. Merci Nuax...Oui, un ptit Anniversaire entre nous ! ^^
    Besos !

    RépondreSupprimer