jeudi 15 octobre 2009

Les Belles Choses


Sarah a de beaux cheveux blonds. Elle rit à gorge déployée quand Jacques fait le fou ou raconte des blagues sottes. Il fait le clown pour la faire rire et elle rigole…

Sarah s’est déshabillée et va à la salle de bain. Il la regarde dodeliner son cul, elle est belle. Elle revient le tube de dentifrice à la main et s’assoie sur le lit. Il la caresse et elle rit.
« Tu veux manger du dentifrice ? » Dit-il.

Sarah est étendue, offerte, et ne répond pas. Son petit sourire invite Jacques à un tour de manège. Ses cheveux blonds sont étalés sur l’édredon et il goûte sa peau un peu partout. Il se relève et voit Sarah regarder le plafond. Elle est ailleurs…

Jacques est beau. J’aime le voir nu qui m’attend. Il me fait rire…Je fais exprès d’aller et venir, son regard ne quitte pas ma chatte, il est comme hypnotisé. Je vois que je lui fais de l’effet ! Je vais l’enduire de dentifrice, hi ! hi ! Il me fait des chatouilles, je suis bien…

Sarah a commandé du saumon. Elle a de la mayonnaise sur sa main. Elle regarde sa fourchette et sourit. Je lui raconte une blague pour détendre l’atmosphère, elle rit de ses dents blanches et ses cheveux volent comme des oiseaux…Je suis bien.

Sarah est bizarre depuis quelque temps. J’en ai parlé autour de moi mais on me dit que j’imagine. Elle est arrivé en retard à notre rendez-vous, elle devait voir un docteur, elle m’a dit. J’espère qu’elle ne me cache rien. Je suis soucieux…

Jacques est gourmand. Il dévore son escalope comme un ogre. Il doit jouer au temps des rois, il est drôle et j’adore ses blagues. Je lèche sur ma main la mayonnaise, je suis distraite ! Il est captivé par ma langue, j’en rajoute un peu, il me fait rire !

Jacques a oublié d’éteindre le four et le canard est foutu. Un de ses amis m’a téléphoné, je comprends rien à ce qu’il me dit. J’ai vu un docteur…Il a répondu à toutes mes questions, j’ai peur de ce qu’il me dit. Comment est-ce possible ?

Sarah est en face de moi. Le docteur lui parle et elle semble ailleurs. Je suis inquiet…Il écrit quelque chose et je me lève. Je veux des explications. Elle pleure en se tenant le visage, je la console.

Jacques est calme. Le docteur parle à voix basse, mais assez pour que j’entende. Je n’y crois pas…

Sarah est drôle depuis quelques temps…Elle ne rit plus à mes blagues et on ne fait plus l’amour…

Jacques est malade…Sa mémoire est défaillante, il ne retient que des brides de la journée…

Sarah parle toute seule …Elle joue avec cet objet qui coupe. Je n’ai pas faim d’abord…

Jacques s’est encore perdu aujourd’hui. Ca se dégrade…

Sarah est ailleurs. Elle me sourit…


Jack Rackham.

Regardez donc ce très beau film de Zabou Breitman, avec Isabelle Carré et Bernard Campan :
« Se Souvenir des Belles Choses ".

29 commentaires:

  1. Joli choix que celui là... J'ai vu le film, une fois au cinéma et une autre fois à la télévision et j'en suis ressortie à chaque fois très émues...
    J'aime quand tu écris "Son petit sourire invite Jacques à un tour de manège"....
    Zabou est une excellente comédienne et réalisatrice ! Quant à Isabelle Carré , je la suis depuis ses débuts et Campan, qui aurait cru...
    La photo me donne le sourire ce matin, merci !
    Bises !!!

    RépondreSupprimer
  2. cela commence bien... avec des phrases longues et paisibles..
    puis au fil des mots.. tout s'accélère... les choses se dévoilent... et une boule m'a traversé le corps.... gloupsss...
    un joli film à revoir... mais des choses de la vie... terribles...

    RépondreSupprimer
  3. Ma Zélie, c'est toi V., je t'ai reconnue !

    Je pleure facilement au Cinéma, mais celui-là m'a particulièrement touché.
    Et plutôt qu'un résumé succinct, j'ai préféré en raconter une déclinaison, au propre comme au figuré...

    Ah, mes expressions..."Tour de Manège" en fait partie.
    Merci de ta présence, c'est toi qui me donne le sourire !
    Besos...

    RépondreSupprimer
  4. Merci Charles de tes impressions, sensibles et émouvantes aussi...

    Un joli film, oui, à émouvoir.
    Amitiés,
    Jack.

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai toujours pas vu ce film. Je sais qu'il est beau, mais j'ai toujours eu peur qu'il me touche trop. Vous m'en donnez un aperçu ici. Merci.

    RépondreSupprimer
  6. Si P_o_l...
    Nous l'avons vu ensemble ce film, il y a peu. Vous ne vous en souvenez pas ? ^^

    Je rigole...Regargez-le un jour, le Cinéma est fait pour provoquer des émotions, des réflexions et là, vous serez servie...
    Besos,
    Jack.

    RépondreSupprimer
  7. j'ai commencé à rêver et puis le debut me paraissait comme une ballade de papillon...d'une rose à une autre.. puis :"Jack est malade ...sa mémoire est défaillante" je suis revenue sur le seuil d'un combat ou un enfer que j'ai vécu pendant 10 ans de ma vie et qui m'a laissé des séquelles combien profondes auxquelles s'est rajouté un autre enfer qui a duré deux mois ...les deux ont pris mes parents...et je suis encore là!!aie que la chute m'a fait mal elle résume me vie!Jack ne m'en veux pas si je te raconte ma vie!

    RépondreSupprimer
  8. Pardon Flora, en évoquant ce film, inmanquablement cela pouvait toucher des personnes qui ont connu ce malheur. Doublement pour toi...

    Je pense fort à toi, d'autres textes te divertiront et te rendront joyeuse à nouveu...
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  9. C'est un film très fort, très triste et très beau, j'ai reconnu tout de suite l'image de ces belles choses dont il faut se souvenir...c'est un peu le but de certains blog, se souvenir des belles choses, pour ne rien oublier.

    RépondreSupprimer
  10. Je crois que cette histoire rallie les mêmes sensibilités. Sous le charme et l'émotion d'Isabelle Carré et Bernard Campan...J'aime le Cinéma et on se remémorera sur ce blog certains grands films comme celui-là.
    Merci Tifenn...

    RépondreSupprimer
  11. C'est vrai Jack, c'est un très beau film. Bernard Campan y est formidable.
    Notre famille est touchée en ce moment par ce problème... c'est triste mais il est bon d'en parler... toujours... ils existent ces gens... dans leur monde à eux, mais ils existent, alors, nous devons un instant sortir de chez nous, pour aller chez eux...
    Bisou

    RépondreSupprimer
  12. Oui c'est triste Bérénice, et il faut en parler...Ce film raconte cette maladie et la peine et l'impuissance des autres. Et l'amour toujours plus fort...

    Bisous à toi. Jack.

    RépondreSupprimer
  13. Bel exercice que de se placer dans la peau de chacun des personnages. Ce n'est guère facile, et c'est bien mené, comme toujours chez toi, joli pirate. Grosse lacune, j'ai raté ce film quand il est sorti, mais c'est réparable et facilement ;) Tu m'as donné envie, de ta jolie plume ;) Mille baisers d'aventurière. Ben oui, je vogue à tes côtés dorénavant ;)

    RépondreSupprimer
  14. J'aime raconter une histoire de plusieurs points de vue...
    Regarde-le bien ce film, et prend des mouchoirs, il est prenant !
    Besos l'aventurière, droit devant...^^

    RépondreSupprimer
  15. Je n'ai pas vu ce film et je le regrette. J'aime bien Isabelle Carré et Bernard Campan je l'ai découvert dans un film tourné par un réalisateur Israélien, il est formidable dedans, une toute autre image du Campan des Inconnus.
    Ton texte me donne envie de voir le film....

    RépondreSupprimer
  16. Tous les acteurs du film sont excellents, il y a aussi Bernard LeCoq et d'autres.
    Un grand film, tu ne seras pas déçue !
    Besos...

    RépondreSupprimer
  17. pas vu non plus... ce film à l'air fantastique
    En ce qui concerne maladie d'Alzheimer, ma grand-mère maternelle l'a eu jeune et ça l'a beaucoup affecté surtout quand ma mère s'entendait dire par sa mère "tu es qui toi??? je te connais pas" ou bien se disputer avec la tv, là mon autre grand-mère va sur ces 94 ans et commence à l'avoir, hier pendant 20mn mon père(71 ans) a répété 20 fois à ma GM combien il avait d'enfants et de petits enfants.... c'est dur
    Biz mon cher Jack, et je remercie le ciel que mes proche soi en bonne santé

    RépondreSupprimer
  18. Merci de ton témoignage, Victoria. Je crois que tout le monde de près ou de loin a été touché par cette maladie terrible, qui fait "mourir" avant l'heure, un être cher...
    J'ai connu ça avec ma grand-mère, qui me confondait avec mon père. Ca fait drôle...
    Besos et porte-toi bien !
    Jack

    RépondreSupprimer
  19. il y en a dans la famille de mon jules....bien dur à vivre...

    bon je me fais petite puisque je suis pas là assez souvent (je t'ai laissé un comm sur le précédent )
    mais j'suis quand même là ! quand il faut !

    RépondreSupprimer
  20. Je ne connais pas l'histoire Jack. Je devrais aimer, car tous les acteurs font partie de ceux qui me touchent et que je trouve excellents.

    PS. Je viens de regarder la Bande annonce. Je devrais aimer, en plus c'est un film franco-québécois ? ;-) L'accent m'a fait sourire, je l'entends tous les jours. Bernard Le Coq joue également dans ce film ? Hum... J'ai toujours trouvé qu'il avait du charme ;-)...Très bon acteur aussi.
    Bises et bonne nuit.

    RépondreSupprimer
  21. @ Nanou : Bien sûr que tu es là Nanou, moi aussi je te visite et je repars...Bisous, et à tout bientôt !
    Jack

    @ Do : Regarde-le et tu me diras...Oublie-pas les mouchoirs, c'est terrible. Besos, Jack !

    RépondreSupprimer
  22. Un film émouvant que ces "flash-back" m'ont ramené à la mémoire.
    Merci pour ce beau souvenir.

    RépondreSupprimer
  23. C'était fait pour, Cat...
    Bonne fin de soirée !
    Jack.

    RépondreSupprimer
  24. Pas vu, je vais y remédier...
    ta version est touchante...

    RépondreSupprimer
  25. C'est un grand film, tu seras pas déçue Colombine, avec des acteurs formidables...
    Tu me diras !
    Besos et merci ^^
    Jack

    RépondreSupprimer
  26. @ P_o_L : je ne connais pas votre seuil de sensibilité mais pour l'avoir vu et avoir pleuré, oui c'est un film douloureux pas facile à regarder mais si bien joué !

    @ Rackham : c'est le type de film qui remue à plusieurs niveaux. D'abord, évidemment, au niveau de l'histoire mais après au niveau de tout ce qu'il implique comme réflexions introspectives. Il ne peut laisser indifférent.

    RépondreSupprimer
  27. Bonsoir Gicerilla,
    P_o_L doit savoir qu'elle est très sensible. A elle de voir...
    Et tout à fait d'accord sur le film : Il renvoie à notre propre vie, peut-être un malade proche, ou une extrapolation d'un amour touché par celle-ci.
    bonne soirée et merci d'être passée !
    Jack

    RépondreSupprimer
  28. Et bien merci, Grooopie et mister B., ça me touche !

    RépondreSupprimer